TERRE

 CE2

 TERRE

 1. Le mot TERRE est le nom français de la PLANÈTE sur laquelle, nous, HUMAINS, nous vivons.

 On dit que « la terre est RONDE » , en fait elle est sphérique, c’est le GLOBE TERRESTRE. Elle TOURNE dans l’ESPACE, sur elle-même et autour du SOLEIL, même si on a longtemps cru qu’elle était immobile et plate et qu’on pouvait aller jusqu’aux EXTRÉMITÉS de la terre (une sphère n’a pas d’extrémités !). Les savants évaluent l’âge de la terre à 4 milliards d’années. L’ÉCORCE terrestre s’oppose au centre de la terre où se trouvent des roches en fusion qui apparaissent parfois en surface en sortant par les VOLCANS. Aucun ASTRONOME, aucun ASTRONAUTE n’a jusqu’ici découvert, sur d’autres planètes, les EXTRATERRESTRES dont nous avons beaucoup rêvé et que nous nous plaisons à imaginer. Pas de MARTIENS qui s’opposeraient aux TERRIENS !

 2. La surface de la Terre est en grande partie recouverte d’EAU par les OCÉANS , où vivent des animaux aquatiques. Ils se distinguent des CONTINENTS, terres ÉMERGÉES où vivent les animaux terrestres dont nous faisons partie. Généralement solides et stables, ils ne sont pas à l’abri de TREMBLEMENTS de terre ou SÉISMES. Quand les navigateurs d’autrefois apercevaient une côte, ils s’écriaient Terre ! Quand les marins interrompent leur navigation, ils descendent à terre. Et les avions ATERRISSENT sur la terre ferme. La répartition des terres et des MERS et leur description est l’objet de la GÉOGRAPHIE (du mot grec , la "terre").

 3. La composition des parties solides de la planète est l’objet de la GÉOLOGIE : différentes sortes de ROCHES qui ont une histoire, certaines étant plus anciennes que d’autres. Elles peuvent renfermer des MINERAIS, des FOSSILES ou être utilisées comme PIERRES de construction. Une roche malléable, l’ARGILE, ou terre GLAISE, a été de tout temps mise en forme et CUITE, pour faire des BRIQUES, utilisée par les POTIERS pour faire des POTS de terre et comme terre à MODELER par les sculpteurs qui en font des statues en terre cuite.

4. Les terres habitées se répartissent en TERRITOIRES qui n’appartiennent qu’à certaines communautés, chose si naturelle que certains animaux défendent leur territoire de chasse. Nous autres humains parlons du territoire d'une commune, d'un État, du territoire national. Certains d’entre nous possèdent des propriétés FONCIÈRES, bâties ou non, à la campagne ou à la ville, pour lesquelles ils payent des impôts fonciers. La nécessité de délimiter les propriétés a donné naissance à la GÉOMÉTRIE, étymologiquement "mesure de la terre" et au CADASTRE qui donne le plan des PARCELLES de terre de chaque commune. Un TERRAIN est une parcelle destinée à un certain usage : un terrain à bâtir, un terrain de sport. Un terrain vague, dans une ville, est laissé à l'abandon. Le jour où il sera utilisé pour le bâtiment ou les travaux publics, des TERRASSIERS y feront des TERRASSEMENTS et peut-être une TERRASSE ou un TERRE-PLEIN. Depuis la plus haute antiquité on CREUSE la terre pour trouver de l’eau des PUITS ou pour faire des CAVES ou des SOUTERRAINS, pouvant servir entre autres, de cachettes ou de voies d’évasion. Aujourd’hui on y fait plutôt des TUNNELS pour y faire passer un métro.

5. Un propriétaire TERRIEN a des terres à la CAMPAGNE. Certaines sont plutôt STÉRILES. Les VÉGÉTAUX y poussent peu ou mal ; des ÉLEVEURS peuvent y faire PAITRE des moutons. D’autres sont FERTILES, des bonnes terres que les PAYSANS devenus AGRICULTEURS, CULTIVENT, produisant ainsi notre NOURRITURE, d’où la comparaison fréquente de la terre NOURRICIÈRE à une mère.

On distingue différents types de TERRAINS, ou SOLS (secs ou humides, granitiques ou calcaires etc…) qui se prêtent à différentes CULTURES, certains sont des terres à blé, d’autres conviennent mieux à la vigne. Ils constituent le TERROIR d’une région où les commerçants proposent les produits du terroir, appréciés par les gastronomes.

 Il faut de l’eau pour la VÉGÉTATION mais pas trop, sinon la terre devient de la BOUE et le sol un MARÉCAGE. La terre est MEUBLE, on peut la LABOURER avec une CHARRUE, la travailler avec toutes sortes d’outils et de machines AGRICOLES, y ENTERRER des graines et en DÉTERRER des racines. Certains animaux y creusent leur TERRIER. Une MOTTE de terre est un morceau de terre compacte, détaché avec un outil. Un objet devient TERREUX quand il a été en contact avec une terre collante. Les MARAICHERS qui cultivent les légumes et les JARDINIERS dans leurs JARDINS apprécient beaucoup le TERREAU, un ENGRAIS naturel fait de matières végétales ou animales, récemment décomposées.

6. Si vous dites "La terre est basse" simplement pour avoir à ramasser quelque chose qui est tombé par terre, dans ce cas, le mot terre peut désigner n’importe quel genre de sol (parquet, carrelage, herbe, sable). De même quand il est question de se coucher, de s’assoir, de se trainer par terre ou à terre. On peut être fier d’avoir mis un adversaire à terre mais il est pénible d’être soi-même atterré par une mauvaise nouvelle et ennuyé par une vie trop terre-à-terre. Et que signifie "Nous avons les pieds sur terre" ? Est-ce que ça nous empêche de lever les yeux vers le CIEL ? Il y a beaucoup à dire de l’opposition de la terre et du ciel.

7. Des élèves plus âgés que ceux du CE2 pourraient être intéressés par le mot HUMUS, emprunté au latin. On ne l’emploie, en français un peu savant, que comme synonyme de terreau, terre d’origine végétale. Mais en latin il désignait toute terre meuble et cultivable et la base hum- est présente dans plusieurs mots français. Dans certaines régions, peu peuplées et peu fertiles, les bergers ont l'habitude de TRANSHUMER : passer avec leur troupeau d'une terre à une autre selon l'état des pâturages ; INHUMER est un synonyme savant, administratif, d’enterrer, en parlant des morts que, parfois, il est nécessaire d’ EXHUMER. Les métiers de la terre qui ne vous élèvent pas très haut dans la société d’où les mots HUMILITÉ et HUMBLE. Et nous tous, les hommes, ne soyons pas trop orgueilleux ! Nous sommes faits de terre comme le dit, étymologiquement, l’adjectif HUMAIN !

 

 

 

pour aller plus loin

article correspondant à consulter sur Vocalire